Villa Tunari : plus près de la jungle

Entre montagnes, étendues désertiques et grandes villes, notre horizon a besoin de vert…
Nous voilà donc en route pour Villa Tunari, où, paraît-il, se trouve un parc protégeant des animaux rescapés du trafic. Villa Tunari se trouve en bordure de la jungle, alors, à défaut d’aller en forêt amazonienne, nous profiterons de la végétation luxuriante ici.

Nous avons choisi, pour notre retraite, un des meilleurs hôtels de la ville. A voir les possibilités offertes, on a plutôt bien fait! Nous voulions un havre de paix pour ces 3 jours au vert. La paix, on peut dire que nous l’avons eue! Nous étions les uniques clients d’un hôtel sûrement chic autrefois, à l’heure actuelle un peu décrépi. Obligés de prendre la majorité de nos repas ici car l’hôtel est au milieu de la forêt, éloigné de la ville de quelques kilomètres. En soi, cette retraite aurait pu être très agréable, si ce n’est la pluie qui s’est invitée un jour (dommage car l’un des points forts de l’hôtel, en théorie, est l’accès à la rivière pour se baigner… on a tenté une fois, juste avant la pluie, mais elle était bien fraîche!) et les bestioles qui m’ont littéralement dévorée la deuxième nuit. Plus d’une centaine de boutons sur les jambes et le dos. 😨😭 Puces ou punaises de lit, on ne le saura pas; dans tous les cas, un véritable calvaire…

Le parc animalier, quant à lui, est un peu misérable (désolée pour les volontaires qui travaillent ici…). Une petite grimpette dans la forêt pas désagréable (bien plus sympathique que les quelques 4 kilomètres en bordure de route nationale de l’hôtel jusqu’au parc…) pour arriver à un point de vue où nous rencontrons deux ou trois atèles (singes araignées). Point de vue sur la vallée et redescente, où nous croisons des colonies de fourmis. En bas, nous apercevons un capucin (une sorte de singe à la tête un peu démoniaque) et un saïmiri (ou sapajou ou singe-écureuil). Bon, pour un parc animalier, c’est maigre… ! 😕 Apparemment, une partie du parc est fermée, ce qui pourrait expliquer le peu d’intérêt qu’il y a actuellement. Nous avons bien vu un espace où il était censé y avoir un lynx, mais là aussi, fermé ! Au final, nous ressortons assez déçus par le parc. Nous étions venus à Villa Tunari en grande partie pour ce parc… Beaucoup de route pour pas grand chose !!! Restent de belles photos…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s