Une pépite en Bolivie : Torotoro

Nous avons découvert en Bolivie un endroit magnifique (encore un !), même si un peu difficile d’accès : seulement 130 kilomètres de Cochabamba mais 5 heures de minibus, route pavée proche d’une voie romaine antique, trajet qui serpente dans les hauteurs. Éprouvant ! 😖

Pourtant, nous recommandons chaudement cet endroit. Il s’agit de Torotoro, un petit village au milieu d’un parc national (du même nom), dans une vallée, à 2700 mètres d’altitude. Là, nous avons passé quatre jours super à randonner et profiter de paysages magnifiques (une constante dans notre voyage, petits veinards 😆).

Pour marcher dans le parc, c’est guide obligatoire. Plutôt bien pour l’emploi local mais un peu moins pour le porte-monnaie… 😐 Chanceux comme nous sommes, nous avons rencontré dans le minibus trois jeunes fort sympathiques, Clémentine, Lucie et Robin, avec qui nous avons partagé les trois jours de balade. Un vrai plaisir ! 😊

IMG-20180720-WA0002

 

La première journée dans le parc national nous a laissés sans voix. Les panoramas sont époustouflants : des collines formées par les poussées des plaques terrestres lors de leur rencontre, avec les mouvements clairement identifiables. Des roches de couleur rouge, verte. Nous avons commencé par admirer des trésors paléontologiques : des traces de dinosaures (oui, encore… 😊) en plusieurs endroits, bien nettes. La zone était une zone côtière il y a plusieurs millions d’années (et oui, la Bolivie, à l’époque des dinosaures était immergée) et un lieu de transit pour les grosses bêtes du Crétacé. Les empreintes se sont imprimées dans les sols boueux et, recouvertes de sédiments, se sont conservées de manière exceptionnelle. On ne se lasse pas d’observer ces traces du passé et d’essayer d’imaginer la taille de ces « monstres » terrestres…

 

 

 

Ces découvertes d’un autre temps ne sont que le début de la journée…! Nous avons ensuite marché pour atteindre le canyon de Torotoro. Profond de 300 mètres, autrefois canyon sous-marin (on a pu observer sur le chemin des fossiles de coquillages), c’est une immense faille issue des mouvements terrestres, au fond de laquelle une très belle cascade nous attendait, surnommée El Vergel. Apparemment, ses eaux ne seraient pas si froides qu’on l’imagine. Malheureusement, le temps n’ayant pas été clément ce jour, nous n’avons pas testé… 😕 Et après le picnic devant la cascade, il était temps de remonter en sens inverse. Pas vraiment une balade de santé, puisqu’il nous a fallu gravir les quelques 700 marches que l’on avait descendues avant et reparcourir les 4 kilomètres… 😫 Retour à l’auberge bien épuisés !

 

 

 

Après une nuit réparatrice (mais les courbatures pointent le bout de leur nez), la dream team repart en expédition dans la région. Rendez-vous à 7h30, évidemment, heure bolivienne oblige, on ne part qu’à 9h00 passées… Nous, européens, devons nous adapter à cette notion du temps toute particulière !😆 4×4, chauffeur et guide et nous voilà rendus à une vingtaine de kilomètres au nord ouest de Torotoro. Point culminant du parc, nous sommes remontés à plus de 3500 mètres d’altitude : souffle court. Nous avons une vue panoramique sur la vallée. Difficile à décrire, mais magnifique ! Le lieu porte le nom de Ciudad de Itas. C’est un ensemble de formations rocheuses géantes à l’intérieur duquel se trouvent un labyrinthe de cavernes. Dans certaines, quelques peintures rupestres attestent de l’occupation ancienne des lieux. D’autres ressemblent à des cathédrales gothiques. Après une « plongée » dans ces cavernes, on admire le paysage d’en haut, au-dessus de toutes ces formations. C’est splendide…

 

 

 

Et notre deuxième journée se poursuit (oui, elles sont bien remplies, nos journées!) par un peu de spéléologie dans la Caverna de Umajalanta. Apparemment la plus ancienne de Bolivie, la caverne descend à plus de 600 mètres de profondeur. La boucle ‘touristique’, elle, descend à 120 mètres. Seul le Ker-Père y descend, avec les jeunes. Tunnels, cordes, échelles, stalactites et stalagmites jalonnent le parcours, jusqu’à découvrir au bout les fameux poissons aveugles (ou Trichomycterus Chabert pour les intimes), une sorte de poisson-chat endémique et troglodyte. Et fin d’une bonne journée !

 

 

 

Pour achever notre découverte du Parc de Torotoro, nous nous sommes laissés convaincre par une dernière demi-journée : au programme, visite du cimetière des tortues (Cemeterio de Tortugas). Et bien, nous aurions dû refuser… Nous avons fait une petite balade à pied pour nous y rendre (3.5 kilomètres), somme toute agréable. Arrivés là, un petit musée présentant des panneaux explicatifs de l’évolution des lieux de leur origine jusqu’au paléolithique et des fossiles de tortues et de crocodiles. Pas si inintéressant… Le lieu est plutôt beau : des monticules (naturels) d’un rouge orangé vif, tranchant avec les roches alentour. Ici se trouve une très grande concentration de fossiles de poissons, tortues et crocodiles, sur plus de deux mètres de profondeur. Malheureusement, les fossiles, in situ, ressemblent plus à de la poussière de pierre, et rien n’est vraiment parlant. On passe à côté et sans le guide, aucun moyen de savoir qu’il y a des fossiles ! Ca laisse une impression mitigée du site. S’ajoute à cela (mais c’est une expérience personnelle) le fait que les enfants ont eu du mal à encaisser les deux précédents jours et cette balade-visite a été de trop pour eux. On l’a payé… 😣😤 Au final, on ne recommenderait pas le cimetière des tortues (d’ailleurs, nom un peu pompeux, même si c’est la réalité…).

 

 

 

Nous achevons ici notre pause à Torotoro. Nous avons vraiment beaucoup aimé. Le village aussi est agréable, calme et reposant. Ca vaut la peine de faire un tour par ici ! Par contre, cela nous laisse une petite impression un peu triste de voir toutes ces merveilles paléontologiques « inexploitées ». Manque de financements, bien entendu. Pourtant, on imagine qu’il y a plein de découvertes à faire encore…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s